Histoire

Les abbés d’après-guerre

P. Cyrille Nys

Cyrille Nys

Après le décès du Père Lamy en 1949, le Père Cyrille Nys est élu Abbé le 16 janvier 1950. Ancien Procureur Général de l’Ordre, c’est un administrateur avisé. Il enrichira considérablement la bibliothèque et la sacristie et améliorera grandement le confort des bâtiments. Il est surtout connu pour son rôle dans la renaissance de la bière de Leffe. En 1954, le Père Abbé Nys rencontre Albert Lootvoet, brasseur à Overyse, et lui fait part des difficultés financières de son abbaye. De concert avec le Père-Abbé, Albert Lootvoet décide de renouer avec la tradition brassicole de l’abbaye, en respectant les procédés d’autrefois. Progressivement, l’apport financier provenant de la vente de bière va aider la communauté — qui compte alors 47 membres — à se consolider sur le plan matériel.

P. Marc Mouton

L’abbé Marc Mouton († 2008) succède au Père Nys en 1963. Grâce à l’argent de la brasserie, d’importants travaux sont réalisés à cette époque : aménagement de la sacristie, élargissement des fenêtres de la façade sud et aménagement d’un chemin d’accès à l’arrière des bâtiments. La période du concile amène des bouleversements importants dans la vie de l’abbaye : modifications de l’horaire (il n’y a plus d’office à 4h30 du matin !), utilisation du français dans la liturgie. C’est une période de tâtonnements, de recherche, de tension aussi parfois, car de tels changements demandent un investissement affectif important.

P. François Martens

En 1981, le Père François Martens († 1989) est élu abbé après une vacance du siège durant deux ans. Il aura la joie de voir s’épanouir une floraison de jeunes vocations bienvenues après les années plutôt maigres de l’après-concile. Moins gênée par des soucis matériels, la communauté peut se consacrer davantage à son rôle pastoral et devient, jalons après jalons, un centre de rencontre religieuse et culturelle, port d’attache d’une dizaine de curés de paroisse et havre de retraite pour les jeunes.

P. Bruno Dumoulin

Le Père Bruno Dumoulin, prieur de l’abbaye depuis 1968, est élu à la charge de prélat et succède au Père Martens le 29 mai 1989. Sous son abbatiat, une rapide succession de décès et d’ordinations de jeunes prêtres entraîne un redéploiement des forces vives. La communauté trouve un enracinement de proximité à travers l’administration de paroisses proches de l’abbaye, telles Bouvignes et Leffe. Elle tente également l’expérience d’un prieuré paroisse — petite communauté d’au moins 3 chanoines administrant un secteur pastoral tout en gardant la vie et la prière en commun — dans les paroisses de Couthuin et Burdinne, au diocèse de Liège. La construction en 1996 d’un nouvel orgue, sous l’impulsion du prieur Patrick Johnson, ouvre une importante page culturelle et liturgique dans l’histoire de l’abbaye. L’approfondissement de l’identité prémontrée — auquel contribue une thèse de doctorat sur Adam Scot du Père Norbert Reuviaux — reste à l’ordre du jour, notamment à travers l’étude approfondie des constitutions renouvelées de l’Ordre, mais aussi par l’approfondissement personnel de la découverte de soi et des autres comme personnes humaines, baptisés, religieux, prêtres, appelés à vivre en communion.

P. Benoît Carniaux

Entré à 19 ans à l’abbaye, le Père Benoît Carniaux en a été le prieur durant 14 ans et le maître des novices durant 6 ans. Enseignant la théologie à l’Institut d’Etudes Théologiques de Bruxelles, il poursuit des études doctorales à l’université de Sherbrooke (Qc). Elu le 24 juin 2013 pour un mandat de 12 ans, il est béni le 21 septembre suivant. Le début de son abbatiat est marqué par le lancement ad experimentum d’un prieuré dans l’ancienne abbaye cistercienne de la Cambre à Bruxelles, où deux confrères de l’abbaye sont impliqués. Les années à venir verront les forces de la communauté orientées vers un renouvellement de sa pastorale dans une perspective d’évangélisation, l’accompagnement du rajeunissement de ses cadres et leur intégration ainsi que vers la rénovation de son patrimoine immobilier.

Mentions légales Contact